L’anatomie du scénario – John Truby

CINÉMA- LITTÉRATURE – SÉRIES
Un livre d’aide à l’écriture et pour développer ses idées.

Se lancer dans l’écriture d’un roman n’est pas toujours facile…. Lorsque j’ai écrit le premier tome de Galénor, j’ai acheté plusieurs livres sur l’écriture et la rédaction de scénarios. Voici le livre qui, je crois, m’a le plus aidé.

Il aborde des thèmes comme la création de personnages, la construction des dialogues, les dimensions morales, la structure de l’intrigue, le découpage en scènes…. L’auteur présente aussi de nombreux exemples concrets appuyant ses théories, ainsi que des exercices pratiques…

Pour Truby, c’est le personnage qui fabrique l’histoire, car il fait bouger tout, en se transformant, par ses épreuves. D’après lui, l’évolution du personnage constitue la fondation du récit.

Crédit Photo : Jack Moreh

Selon John Truby, un bon scénario se construit en 7 étapes clés du parcours du personnage

  1. Le besoin moral → problème initial = faiblesse et besoin psychologique (Le personnage ne doit pas être parfait. Il doit avoir des défauts et sa principale faiblesse doit l’empêcher d’avancer, de se réaliser.) À côté, le besoin est crucial pour l’amener à bouger. (Ce besoin peut être inconscient au départ.
     

  2. Le désir → ce que veut le protagoniste
     

  3.  L’adversaire → antagoniste simple ou multiple (Soigner ce personnage. Il doit avoir le même but que le héros.)
     

  4. Le plan  → le protagoniste met en place une stratégie qui échoue (Tout héros agit sur la base d’un plan – parallèle avec la vraie vie.)
     

  5. La bataille → confrontation décisive, inéluctable et irréversible
     

  6. La révélation à soi-même → le protagoniste en sait plus sur lui-même, il change (Transformation du personnage dont il sera conscient, révélation sur sa nature. Il évolue.) *Attention à ne pas confondre avec la morale.
     

  7. Le nouvel équilibre → la situation est stabilisée, en bien ou en mal.

Mais dans son modèle complet de scénario, Truby propose 22 étapes à travailler pour construire l’évolution des personnages.

Il aborde aussi le développement d’idées, avec la rédaction de la prémisse en premier lieu…

La prémisse, qu’est-ce que c’est?

La prémisse, c’est l’histoire formulée en une seule phrase.


Exemple pour la Guerre des Étoiles : Alors qu’une princesse court un danger mortel, un jeune homme utilise ses pouvoirs de combattant pour la sauver et vaincre les forces maléfiques d’un empire galactique.

Des conseils de J. Truby pour développer sa prémisse :

  • Déterminer ce qui est possible
    Explorer toutes les possibilités qui se présentent à vous. Cela vous permettra de réfléchir sur les nombreuses directions que peut emprunter votre idée et de choisir la meilleure.

  • Identifier les défis et les problèmes de l’histoire

  • Trouver un concept
    Il s’agit de la stratégie globale qui déterminera la façon dont vous écrirez votre histoire. (concept = processus de l’histoire + développement original)
    exemple Les « Harry Potter » :
    Prémisse: Un garçon découvre qu’il a des pouvoirs magiques et s’inscrit dans une école de magiciens.
    Concept: Il apprend à devenir un homme en passant 7 années scolaires dans une école qui forme les sorciers.

  • Déterminer le meilleur personnage induit par votre idée
    Toujours raconter l’histoire de votre meilleur personnage. « Le meilleur », ne signifie pas « le plus sympathique ». Cela signifie « le plus fascinant, stimulant et complexe », même si ce personnage n’est pas particulièrement aimable.

  • Cerner le conflit central

  • Cerner la voix unique de cause à effet

  • Déterminer la possible transformation de votre héros
    L’action centrale doit être l’action la plus susceptible de forcer le personnage à gérer ses faiblesses et à changer.
    Exemple La guerre des étoiles :
    Prémisse : Alors qu’une princesse court un danger mortel, un jeune homme utilise ses pouvoirs de combattant pour la sauver et vaincre les forces maléfiques d’un empire galactique.
    faiblesses initiales : naïf, impétueux, manque de confiance en soi
    action principale : utilise ses talents de combattant
    transformation: estime de soi, devient un combattant confirmer, (*j’ajouterais se Luke se fait confiance et met sa confiance dans la force…)

 

À cette étape, J. Truby conseille aussi de faire une liste de souhaits et de listes de prémisses. (Lister tout ce dont on veut parler dans notre histoire, lister ce qu’on aime dans les romans qu’on lit, dans les films qu’on regarde…)

Brefs, les préceptes qu’il développe dans le livre complètent plus qu’ils ne concurrencent les ouvrages d’autres théoriciens de la dramaturgie.

Vraiment, je recommande fortement ce livre.

Quatrième de couverture :


Parmi les nombreux essais et manuels d’écriture, L’Anatomie du scénario est une référence incontournable pour les scénaristes débutants et confirmés.

John Truby entend mettre fin au dogme de la structure en trois actes qu’il juge artificielle. Il préconise les intrigues à multiples facettes, les réseaux de personnages et le mélange des genres. Il invite à tordre les règles qui régissent l’écriture de scénarios afin d’écrire des histoires originales qui doivent être abordées comme des organismes vivants, aussi changeants et complexes que ceux qui les imaginent.

Les préceptes développés dans ce livre complètent plus qu’ils ne concurrencent les ouvrages d’autres théoriciens de la dramaturgie. Ils exposent les bases d’une formation continue aussi populaire en France qu’aux Etats-Unis où elle a été mise en place il y a trente ans. Cette Anatomie du scénario est issue d’un long travail d’analyse de centaines de films, de pièces de théâtre, de nouvelles et de romans, allant d’Ulysse de Joyce à La Guerre des étoiles en passant par Tootsie. Concret, pratique sans être simpliste, cet ouvrage s’impose comme la bible du scénariste.

img_2268.webp

Une nouvelle édition de l’ouvrage de John Truby est aussi disponible

Dans cette nouvelle édition, augmentée de questions/réponses tirées de ses master class avec ses étudiants français, et toujours plus tournée vers la pratique, vous apprendrez comment résoudre les problèmes spécifiques du scénariste, qu’il écrive pour le cinéma ou la télé, à partir d’exemples analysés en profondeur, allant des plus classiques (Casablanca, La Vie est belle, Le Parrain) aux plus récents (Un prophète, L’Arnacœur, Breaking Bad ou Star Wars).

 

J’espère que cet article pourra vous aider!

Bonne écriture!